Alexandre Dumas
Lycée Professionnel
Cavaillon - Tél : 04.90.06.34.50
 

LE SILENCE, UNE FORME DE RESISTANCE...

mardi 2 mai 2017, par LABARDE CLAUDE JACQUES


Dans le cadre du projet pédagogique « Un travail de mémoire et d’Histoire sur la résistance : un moyen pour nos jeunes citoyens de s’engager pour préserver les valeurs démocratiques », 105 élèves de trois classes de CAP (Seconde et Terminale cuisine / Seconde service et conducteurs livreurs de marchandises) et deux classes de Première Bac Pro (gestion des administrations et cuisine / service) ont assisté à la représentation théâtrale du Silence de la Mer (Vercors) à l’amphithéâtre du lycée.
Cette pièce mise en scène par Gilbert Ponté (compagnie de la Birba), a été jouée par Joël Abadie ,Marion Petit-Pauby et Jacques Rebouillat, des comédiens de la compagnie de la Traversée : un trio hors pair !

L’objectif de ce projet conduit par Nathalie FABRE, Catherine RAMIREZ, Claude LABARDE (enseignants de Français, d’Histoire-Géographie et Enseignement Moral et Civique) et Fabienne APPY (Documentaliste) était d’étudier la Résistance sous toutes ses formes dont le Silence. Il a permis de travailler sur un même thème en Français, en Histoire et en Enseignement moral et civique dont l’engagement !
Dans cette pièce, le Silence est une arme, c’est une symbolique. Arme que la nièce prend à la fin de la pièce pour partir en résistance. Par le Silence, ils résistent face à l’occupant allemand. Ce texte de 1942, diffusé dans la clandestinité, a une résonnance actuelle !

La nouvelle du Silence de la Mer de Vercors a été étudiée ainsi que le film de Jean-Pierre Melville. Les élèves ont pu comparer la nouvelle, le film et la pièce de théâtre.

Pour approfondir la Résistance, certains jeunes ont visité le musée Jean Garcin 1939/1945  : l’Appel à la Liberté de Fontaine de Vaucluse.

Voici les impressions des élèves  :
* « J’ai trouvé que cette pièce de théâtre était bien jouée, j’ai remarqué qu’il y avait des scènes qui n’étaient pas dans le film »
* « La pièce de théâtre était émouvante avec un très bon jeu des comédiens »
* « En tant qu’allemande, j’ai beaucoup aimé la pièce, je l’ai trouvée un peu triste et j’ai eu de la peine pour le soldat allemand qui était ignoré de l’oncle et la nièce »
* « Beaucoup d’émotions dans cette pièce. Une complicité entre l’oncle et la nièce à travers les regards et les gestes »
* « De bons comédiens. J’ai aimé le fait de pouvoir poser des questions aux acteurs à la fin de la représentation »
* « Je suis rentré dans l’histoire au premier regard. Le rôle joué par la nièce m’a beaucoup ému. Le soldat a refusé de ne pas obéir à sa patrie, ce moment était le plus émouvant pour moi  »

 
Lycée Professionnel Alexandre Dumas – Avenue A. Jauffret - 84300 Cavaillon - Tél : 04.90.06.34.50 – Responsable de publication : Mme MORIEUX Proviseur
Dernière mise à jour : lundi 25 septembre 2017 – Tous droits réservés © 2008-2017, Académie d'Aix-Marseille